Retour au blogue

MOS, de 2015 à aujourd’hui

Lecture de 10 min.

MOS de 2015 à aujourd'hui.

Nous sommes le 28 avril 2022, à la veille du lancement des préventes du tout nouveau MOS UpLift™️. Successeur du « MOS Rack », cette toute nouvelle version garde les mêmes principes de fonctionnement que son précurseur, tout en améliorant ses fonctionnalités et son utilisation. Cependant, la route vers ce nouveau modèle en fut une parsemée d’embûches. À la lumière du lancement, je me suis assis avec Joey, cofondateur et président chez MOS, pour qu’il me raconte le récit haut en couleur comme en péripéties qu’a été MOS, de 2015 à aujourd’hui. Les yeux pétillants, si fier des accomplissements de lui et de son équipe, Joey m’a donc décrit de long en large l’histoire de la compagnie, comment celle-ci a survécu aux typiques difficultés des premières années d’activités d’une PME, à la pandémie et aux autres obstacles que notre jeune entreprise québécoise a su surmonter.

La naissance de l’idée

MOS, de 2015 à aujourd'hui

Tout commence en mai 2015, à l’annuel Start-up Weekend de Québec. C’était l’édition Maker, où les participants devaient réaliser un produit tangible. Chaque équipe devait donc monter un modèle d’affaires, construire une maquette du produit ou un rendu visuel, valider son concept, etc., et présenter le tout devant un jury composé de leaders du milieu entrepreneurial québécois. C’est donc 10 équipes qui allaient s’affronter. Pour former des équipes, les participants étaient invités à présenter leurs idées, puis ceux-ci votaient ensuite pour leurs 10 projets préférés. Une fois le vote effectué, chaque personne devait choisir le projet dans lequel elle désirait évoluer. 

La première idée

Joey Hébert, notre CEO et cofondateur, y présenta l’idée du « Zerack », soit un support de toit pour automobile permettant un déploiement sur le côté du véhicule. L’idée fut retenue, et nulle autre que Frédéric Laurin-Lalonde, notre second cofondateur et designer de produit, n’a rejoint son équipe. On assistera donc ici à la première conceptualisation de cette idée qui, par nombreuses itérations et prototypages, donnera naissance au MOS UpLift™️. Cependant, ne nous précipitons pas. L’histoire MOS, de 2015 à aujourd’hui, ne fait que commencer. 

Travaillant ensemble sur « Zerack », Joey et Fred découvrent entre eux une belle synergie : alors que le premier à l’esprit entrepreneur, plus axé sur le côté développement de projet et business, le second possède les connaissances et les aptitudes techniques nécessaires au développement d’un tel produit. Le weekend file, l’équipe présente le fruit de ses efforts et réussit à décrocher une petite bourse de mentorat. 

Une fois l’évènement terminé, chacun est reparti chez lui sans qu’il y ait nécessairement de suite. Pour reprendre les mots de Joey, à cet instant, « ce n’était qu’une idée qui germait, un produit tout cute ». 

Le potentiel du projet

Néanmoins, un vieux commentaire Facebook trouvé sur la page de Startup Weekend Québec démontre très bien le potentiel du projet et de la solution qu’il propose :

J’espère que le Zerack sera développé et mis en marché pour vrai. Du haut de mes 160 cm, ça règlerait bien des problèmes et des acrobaties quand vient le temps de faire du plein air.

– Andrée P.

Joey était très conscient de ce potentiel. En effet, celui-ci continuait d’y réfléchir et d’appliquer le projet à l’ensemble des projets de son BAC en entrepreneuriat et management. Un an et demi plus tard, il tend une perche à l’équipe « Zerack » et reprend contact avec les anciens membres. Qui voudrait l’accompagner dans le développement et la commercialisation du concept qu’ils avaient autrefois imaginé? Frédéric répond à l’appel.

L’idéalisation d’un produit innovateur

MOS, de 2015 à aujourd'hui

À la lumière de leur nouvelle association, nos deux cofondateurs entrent en phase d’exploration. Ils développent l’idée initiale du « Zerack », pour ensuite y dégager certaines pistes de solutions, réalisables ou non. Joey et Fred étudient aussi le marché : est-ce qu’il y a des compétiteurs? Quels sont leurs produits? Quels sont les besoins de la clientèle? 

Cette étude mène à la découverte de Mammouth Design. Mis à part le fait que cette compagnie a développé un support suivant le même principe de fonctionnement que leur idée, peu est connu sur cette entreprise. Les informations sur elle sont rares, sa présence sur le web est quasi inexistante et la compagnie semble ne plus être en activité. Joey et Frédéric réussissent tout de même à entrer en contact avec l’homme derrière Mammouth Design. 

Ils finiront par acheter la compagnie, l’objectif étant de se servir de ses produits comme base pour réaliser leur vision. Le nom sera cependant laissé de côté. Cherchant une nouvelle appellation pour leur projet, Joey et Fred trouvent dans un dictionnaire atikamekw donné par la grand-mère de Joey le mot « Mos », signifiant « orignal », animal que l’on retrouve et qui est bien dans la nature. Ce nom fonctionnait également très bien puisque les montants verticaux du produit faisaient beaucoup penser à des panaches d’orignaux. C’est ainsi que le nom de l’entreprise a été sélectionné.

La création d’une jeune équipe

MOS, de 2015 à aujourd'hui

En 2017, Vincent et Olivier se joignent à l’équipe en tant que stagiaires en génie mécanique. Baptiste, alors stagiaire chez Atelier Carcajou (studio de design industriel et graphique fondé par Frédéric), commence aussi à travailler chez MOS comme designer industriel à temps partiel. L’organisation comporte maintenant 5 membres. Avoir une petite équipe comporte son lot de défis. En avoir une petite et jeune en comporte encore plus. Notre équipe comprend alors l’importance et le besoin de s’entourer des bonnes personnes, car elle peine à avancer, chacun travaillant sur plusieurs dossiers en même temps. Ces talents et aptitudes additionnels seront essentiels pour la conception fonctionnelle, esthétique et écoresponsable du support MOS. Cette première version officielle était le MOS Rack.

Le financement du projet innovateur

L'Équipe MOS

Durant cette période de conceptualisation et de développement, Joey n’était pas d’une très grande aide. N’ayant pas les connaissances techniques et l’expérience nécessaire, celui-ci se demandait : « Quelles actions pourrais-je poser maintenant qui nous aideront plus tard?». Il se demandait aussi de quelle façon il pourrait mettre à profit ses habiletés entrepreneuriales au service de la compagnie. 

À ce moment accompagné d’Amanda à l’administration, le petit groupe commence à participer à toutes sortes d’évènements et de concours afin d’obtenir un peu de notoriété et peut-être même gagner quelques bourses pour soutenir financièrement la recherche et développement. Notre jeune entreprise y décroche plusieurs victoires et se forge une bonne réputation qui devient très utile dans l’obtention de financement public comme privé. Même si la compagnie a beaucoup évolué depuis ses débuts, tous les trophées, mentions et prix découlant de ces diverses réussites sont encore exposés dans nos bureaux. Symbole de notre persévérance et de notre ambition, nous avons toujours la même fierté à les admirer, même s’il faut parfois les dépoussiérer.

Prix et distinctions remportés par l’équipe MOS

La production des pièces et des produits

En parallèle à la recherche et au développement, beaucoup de temps a également été investi dans l’optimisation de la chaîne logistique. Il fallait en effet réfléchir au processus d’approvisionnement des pièces et matériaux, tout en planifiant l’assemblage des produits finaux. N’ayant guère d’expériences antérieures comme références, notre équipe a dû utiliser la fameuse technique d’essais et erreurs. Inévitablement, l’équipe encaisse quelques échecs. Par exemple, sous-traiter la conception, l’approvisionnement et la production apporta son lot de complications, et le produit final obtenu ne concordait pas aux objectifs initiaux. C’était donc un retour à la table à dessin. 

Cependant, ces expériences acquises à la dure se sont révélées très enrichissantes pour notre jeune groupe, et la conception du MOS Rack fut complétée par l’équipe interne avec ce que nous avions pu récupérer de l’ancien prototype, développé avec les collaborateurs externes.

Tout au long du processus de recherche et développement, l’équipe a été encadrée et aidée par des intervenants externes, spécialisés dans leur domaines :

  • Plastique Exact et leur expertise au niveau de la conception et de la fabrication de composantes de plastique;
  • Rupico pour nous accompagner au niveau de l’inginérie;
  • Faction Bike Studio afin de s’assurer que le produit final respecte les plus hauts standards de qualité, par le biais de bancs de test;
  • Navita, experts en développement de produits, nous ont soutenu dans la mise en place de notre nouvelle chaîne d’approvisionnement, allant de la recherche de nouveaux fournisseurs, jusqu’à l’inspection des pièces, en passant par l’élaboration de documents de production.

La mise en marché de la première version, le MOS Rack

En 2019, une fois la recherche et le développement arrivés à leur fin, l’équipe a commencé à penser à la commercialisation. Pour financer le tout et commencer à vendre des supports de toit, nous optons pour La Ruche , une plateforme de sociofinancement québécoise. 

Avec un objectif de 35 000$, il s’agit à l’époque d’une des campagnes les plus audacieuses de l’histoire de la plateforme. Mais pourquoi opter pour ce petit site local, alors que d’autres services comme « KickStarter » ont une portée beaucoup plus grande? La réponse est bien simple: si nous devions faire une erreur, au moins ce serait fait à petite échelle. En effet, nous voulions commencer par la commercialisation d’un lot modeste de 60 exemplaires, afin d’amasser les fonds nécessaires à la mise en route d’une production plus volumineuse. L’objectif était aussi de recevoir une rétroaction des consommateurs pour rectifier le tir, si nécessaire. « On voulait garder ça en famille », explique Joey. Pas moins de 45 jours plus tard, les 60 unités avaient trouvé preneur.

Cependant, la chaîne logistique mise en place à l’époque sous-estimait significativement les coûts de production. Dès lors, nous avons dû nous résoudre à produire les unités d’une façon un peu plus artisanale que prévu, sans moules ni modèles. L’assemblage avait lieu à même nos bureaux. Malgré ces complications, beaucoup d’éloges furent reçus de la part des clients : « un véritable game changer pour installer mon équipement sur le toit », « mon sport préféré est maintenant beaucoup plus accessible », « un miracle pour ma fin de semaine de camping », etc. Néanmoins, il importait de revoir le projet dans son ensemble, afin que celui-ci puisse être viable pour l’entreprise.

Avant d’avancer plus loin dans l’histoire de MOS, de 2015 à aujourd’hui, nous vous proposons de visionner la vidéo d’introduction produite à l’époque pour la campagne la Ruche.

La commercialisation du support de toit

MOS, de 2015 à aujourd'hui

Le plan initial, une fois la campagne de sociofinancement terminée, était de lancer officiellement la compagnie avec une mise en marché de 500 unités. En efforts promotionnels, rien de moins qu’un passage à la célèbre émission « Dans l’œil du dragon », 5-6 salons d’exposition, un nouveau site web et des offres promotionnelles de toutes sortes. 

Ces communications ont porté fruit, et un réel engouement s’est ressenti dans le marché. Joey explique qu’ils ont eu beaucoup de difficulté à gérer la grande quantité d’appels, de messages et de courriels reçus durant cette période, la majorité découlant du passage à la télévision de Fred, Joey et Amanda devant le panel d’investisseurs vedettes. Cette campagne de marketing était censée être coordonnée avec la fin de la production des nouveaux supports de toit.

Cependant, avec la chaîne de production qui engendrait des pertes, l’équipe a pris la difficile décision de reporter le lancement, et de travailler sur la mise en place d’une chaîne plus viable. Alors que nous commencions les efforts en ce sens, la pandémie mondiale s’est invitée. À une époque où notre équipe tentait désespérément de prendre son envol, motivée par beaucoup d’attention populaire et médiatique, le moment ne pouvait pas être plus mauvais. Malheureusement, en début de 2020, la pandémie de la COVID-19 est venue effacer toute lueur d’espoir d’un lancement prochain. À travers l’hystérie générale et l’incertitude virale causée par la pandémie, de durs choix sur la suite des choses et sur l’avenir de la compagnie ont dû être pris.

Une petite pause pour mieux revenir

Malgré toute la tristesse et l’amertume du lancement échoué, l’équipe n’avait pas dit son dernier mot. Elle avait travaillé trop fort, trop longtemps, pour abandonner le navire. Un pas en arrière était nécessaire afin de rectifier la direction d’entreprise. Pour ce faire, nous avons diminué drastiquement nos communications et annulé toutes ventes. Il importait effectivement de se mettre sur pause pour repenser notre stratégie dans son ensemble. Deux ans furent finalement nécessaires à la refonte de MOS. Durant ces années hors projecteurs, nous avons repensé notre identité et révisé nos objectifs en tant qu’entreprise, ajustant du même coup notre plan d’affaires en conséquence. 

Une nouvelle image de marque est venue accompagner ce retour à la normale. Beaucoup de temps a aussi été investi dans la mise en place d’une chaîne logistique solide, de laquelle il serait possible de produire un produit de qualité à un prix plus abordable pour le consommateur. Finalement, la recherche et le développement furent un autre grand cheval de bataille duquel découle le MOS UpLift™️, le support pour toit de véhicules fonctionnel, polyvalent et écoconçu auquel nous avons longtemps rêvé.

Le MOS UpLift™️

MOS UpLift™

Vous connaissez maintenant notre histoire et le cheminement MOS, de 2015 à aujourd’hui, pour passer d’une idée à un produit tangible sur le marché. Vous avez aussi une bonne idée de tous les défis, obstacles et barrières qui ont parsemé notre route. Malgré tout, nous sommes très fiers de cette histoire rocambolesque qu’est la nôtre. La passion et le courage nous ont menés à notre objectif : la mise en marché du MOS UpLift™️, un support multifonctions fidèle à nos valeurs et à notre vision originale. 

Finalement, tout en aidant les sportifs dans l’accomplissement de leurs sports préférés, le MOS UpLift™️ est un véritable symbole de persévérance, de cœur et d’ambition. Il offre aussi un bel exemple de toutes les épreuves et émotions très humaines qui peuvent se cacher derrière un produit inanimé.

L’Équipe MOS